Aglaia Konrad, Suchan Kinoshita, Locus solus domesticus, les images

LOCUS SOLUS DOMESTICUS est une interprétation contemporaine de certains éléments de Locus Solus (1914) de Raymond Roussel. Le livre est le compte rendu d’une visite guidée du parc entourant la villa du scientifique Martial Canterel. A Locus Solus, le nom de la propriété, Canterel a rassemblé  toute une série d’oeuvres extraordinaires, apparemment sans rapport de contenu, mais plutôt en se basant sur l’idée que ces oeuvres sont un exemple phénoménal d’épreuves casi impossibles. Chacune des épreuves est le résultat d’une procédure qui est présentée aux visiteurs du parcours comme un procédé. Dans tous les cas le procédé est de nature exceptionnelle et le résultat en est l’aboutissement. Tout dans l’esprit de Canterel, l’Institut de Carton a choisi des oeuvres artistiques où le rôle du procédé, la perception et le résultat parfois fort extraordinaire sont d’une importance primordiale. L’exposition met l’accent sur l’expérience sensorielle du parcours à faire le long des oeuvres choisies. Ainsi la visite de l’exposition se fera uniquement sous forme de visite guidée. Les guides sont recrutés parmi les artistes participants ou seront spécialement invités pour l’occasion.

LOCUS SOLUS DOMESTICUS is a contemporary interpretation of elements of the book Locus Solus (1914) by Raymond Roussel. The book tells the story of a guided tour at the country estate Locus Solus. At the estate the scientist Martial Canterel has assembled a large number of extraordinary works, apparently not content related to each other, but rather united by the idea that each work is a phenomenal example of a nearly impossible task. These tasks are all the result of some procedure, which is presented to the visitors as a process. In each case the process is extraordinary, which is reflected in the result. In the spirit of Canterel, the Institut de Carton has chosen works of art in which the role of the procedure, the perception and the often highly extraordinary result are an important factor. In the show special attention will be paid to the sensory experience of the route through the works. Therefore the exhibition can only be visited in guided tours. The guides will be selected among the participating artists or will be specially invited.

Suchan Kinoshita, Isofollies, mixed media, 2007.

Aglaia Konrad, Undiceded frames, photographies couleurs, impression numérique, 54 x 41 cm, 2012. Ed 5/5

Aglaia Konrad, Boeing Over, 2003, silver gelatin print on alu, 32 x 48 cm