Archives quotidiennes :

Benjamin Monti, voir la tasse, musée Ianchelevici, La Louvière

Benjamin Monti : « Mes premiers contacts avec Boch remontent à l’enfance, aux repas familiaux autour d’assiettes transmises de génération en génération. Les entrelacs géométriques et les ornements végétaux composés par une succession de petits points et de hachures avaient un pouvoir hypnotique, ils ont dû me marquer autant que les ouvrages illustrés par Gustave Doré ou Horace Castelli ».

Benjamin Monti

Benjamin Monti

Benjamin Monti

Benjamin Monti

Benjamin Monti

Benjamin Monti

Benjamin Monti, sans titres (de la série Voir la tasse), encre de chine sur papier, 29,7 x 21 cm, 2013