Marie Zolamian, Arts et métaux au château de Jehay

Marie Zolamian participe à la biennale d’art contemporain du château de Jehay. L’histoire de la sidérurgie dans la région liégeoise et les tensions économiques et sociales engendrées par sa progressive disparition sont à l’origine du concept de cette exposition d’art contemporain consacrée au métal à la fois comme matériau et thématique. Situé à Amay, entre Liège et Huy, le domaine du château de Jehay constitue un ensemble patrimonial original composé de différents bâtiments datant du XVIe au XIXe siècle entourés d’un parc à l’italienne. Appartenant à la famille van den Steen depuis le milieu du XVIIe siècle, il est devenu, à la mort du comte Guy van den Steen, fin 1999, la propriété de la Province de Liège. Le comte a laissé également en héritage une vingtaine de statues de bronze des plus singulières, exposées dans le château, le parc et les jardins.

Marie Zolamian

« Arts & Métaux » est une exposition d’art contemporain mais aussi un événement pluridisciplinaire. Inscrite dans le contexte culturel liégeois et prenant en considération la place centrale que la sidérurgie y occupe, cette manifestation met en lumière le métal en tant que matériau et thématique. Elle favorise la recherche d’expérimentations artistiques tant dans le champ des arts plastiques que des arts de la scène. Elle se déroule dans les parc et jardins du château de Jehay du 29 juin au 19 octobre 2014. Cet événement se déploie sous la forme d’une trilogie qui se poursuivra en 2016 et 2018.

Pour cette édition 2014, le secteur des Arts plastiques de la Province de Liège a voulu favoriser la jeune création : un appel à projets a donc été lancé et a permis de sélectionner dix artistes Olivier BOVY, Isabelle COPET, Sandro DELLA NOCE, Ludovic LEDENT, Charles MYNCKE, Frédéric PLATEUS, Aurélie SQUEVIN, Jonathan SULLAM, Laurent TREZEGNIES et Marie ZOLAMIAN. Ceux-ci ont eu l’opportunité d’expérimenter différentes techniques qui ont mené à des propositions sculpturales très diversifiées au niveau de la forme et des matériaux.
Si ce premier volet est consacré à des artistes de moins de quarante ans issus de Wallonie et de Bruxelles, les deux suivants présenteront aussi des artistes provenant de pays européens marqués par un passé sidérurgique similaire au nôtre. En effet, se tourner vers d’autres réalités culturelles nous permettra d’échanger nos expériences et offrira sans doute de nouvelles perspectives.
En parallèle, une installation de photographies de l’artiste Jacky Lecouturier offrira un prologue à l’exposition de sculptures avec une reportage ducumentaire et poétique sur les sites industriels de notre bassin.
Deux concerts sur la thématique du métal sont proposés en septembre ainsi qu’un spectacle produit par la Compagnie Arsenic2, en collaboration avec la Maison de la poésie d’Amay et le Collectif du Lion.