Emilio Lopez-Menchero, M. le Géant, Les Mondes Inversés, BPS22, Charleroi

Emilio Lopez Menchero

Architecte de formation, Emilio López-Menchero a régulièrement détourné, dans ses œuvres, le livre de l’architecte Ernst Neufert, Les Eléments des projets de construction, l’une des bibles du Modernisme, pour en souligner l’absurdité. Il s’empare cette fois de la figure humaine utilisée dans les plans d’architecte, pour en faire un géant. Hérités de rites médiévaux, les géants sont portés dans les rues les jours de fêtes populaires. Si leur physionomie et leur taille sont variables, ils possèdent quelques attributs stylisés (expressions faciales, vêtements, etc.) qui les identifient et en font des symboles de l’identité collective de la communauté où ils sont portés. A l’inverse, M. Le Géant semble avoir pour toute singularité de ne pas en avoir. Il devient le symbole froid d’une humanité désincarnée.

Emilio Lopez Menchero

Emilio Lopez Menchero

Emilio LÓPEZ-MENCHERO
M. Le Géant, 2007
Production Province de Hainaut. Œuvre en dépôt à la Maison des Géants, Ath ©Leslie Artamonow