Emilio Lopez Menchero, Jacques Lizène, Espèces d’espaces, Abattoir de Bomel, Namur

Emilio Lopez Menchero et Jacques Lizène participent à l’exposition « Espèces d’espaces »
Centre culturel de Namur. Abattoir de Bomel.
Rue Piret-Pauchet à 5000 Namur
Du 12 décembre au 16 janvier 2016

Jacques Lizène

Jacques Lizène
Sculpture génétique 1970, en remake 2015, Picasso croisé
Collection Space

Conçue par Lieux-Communs, cette exposition présente un large panorama de la création actuelle mettant l’accent sur les notions d’espace, de territoire, de ville, de quartier … Elle fait dialoguer une sélection d’oeuvres de la SPACE Collection avec des artistes de Namur et d’ailleurs. qui ont pour la plupart produit des pièces spécifiques. Cet événement est pensé comme une rencontre entre des démarches artistiques. citoyennes. associatives et publiques afin de faire découvrir les arts plasllques contemporains à un large public, un projet également porté par la future SPACE Namur. déja amorcée par la mise en place d’un comité de sélection local. La présentation du SPACE Founta1n Show d’Alain De Clerck, génératrice de culture mobile, vise à populariser l’idée que Namur rejoigne prochainement le réseau avec une sculpture interactive définitive.

Avec Bilal Bahir, Nina Berman, Jacques Charlier, Alexandre Christiaens, Eva Clouard, Fred Collin, Alain De Clerck, Alain Declercq, Paul Devens, Mathilde Denison, Tamara Erde, Marion Fabien, Benoît Félix, Michel François, Audrey Frugier, Michaël Guerra, Elodie Guillaume, Alice Janne, Florian Kiniques, Mehdi Georges Lahlou, Samuel Laloux, Sam Langelez, Jacques Lizène, Emilio Lopez-Menchero, Sylvie Macias-Diaz, Dorothée Maziers, Julien Morel, Romina Remmo, Stéphanie Roland, Pauline Tonglet, Dorothée Van Biesen, Nathalie Vanheule et Marc Wendelski.

Lancée en 2002 par l’artiste belge Alain De Clerck, la SPACE Collection construit un réseau culturel de villes liées entre elles par une collection transfrontalière d’art contemporain.
Les œuvres sont acquises grâce à des sculptures interactives implantées dans l’espace public. Quand un passant glisse une pièce dans une des bornes de la SPACE, il anime une sculpture « génératrice de culture » et reçoit, s’il est chanceux, un cadeau culturel. L’argent récolté est augmenté grâce à du mécénat et permet d’acheter des œuvres d’art. A Liège et à Maastricht, les deux premières génératrices de culture ont déjà permis d’acquérir 80 œuvres mélangeant les genres, les supports, les techniques et les artistes.