juin 2016

You are currently browsing the monthly archive for juin 2016.

Jacques Charlier
– Bruxelles (B), Rien ne va plus, Pictures at an exhibition, Juan d’Oultremont Musée d’Ixelles, du 30 juin au 25 septembre

Olivier Foulon
– Kôln (D), Olivier foulon, in kurzer Zeit, Clages, jusqu’au 16 juillet
– Leuven (B), Tokonoma dans From A to K, Museum M, du 29 avril au 18 septembre 2016

Honoré d’O
– Ostende (B), Honoré d’O, Holy Molecule, MuZee, 16 avril – 4 septembre 2016 (solo)

Eleni Kamma
– Tinos (Gr), Curiosity, Tinos Quarry Platform, du 2 juillet au 31 octobre

Suchan Kinoshita
– Leuven (B), Tokonoma dans From A to K, Museum M, du 29 avril au 18 septembre 2016

Aglaia Konrad
– Leuven (B), From A to K, Museum M, du 29 avril au 18 septembre 2016 (solo)

Jacques Lizène
– Liège (B), Homomigratus, comprendre les migrations humaines, Musée de la vie wallonne, du 30 avril au 11 décembre 2016
– Hauterives (F), Le Palais Idéal des égos étranges, Palais Idéal du Facteur Cheval, du 29 avril au 28 août 2016
– Bruxelles (B), Rien ne va plus, Pictures at an exhibition, Juan d’Oultremont Musée d’Ixelles, du 30 juin au 25 septembre

Emilio Lopez-Menchero
– Tourcoing (F), Eugène Leroy en miroir, histoire d’onde, histoires d’eau, musée des Beaux-Arts, 28 avril – 18 septembre 2016
– Bruxelles (B), Rien ne va plus, Pictures at an exhibition, Juan d’Oultremont Musée d’Ixelles, du 30 juin au 25 septembre

Benjamin Monti
– Grand-Hornu (B), La nécessité de répétition, Cabinet d’amateur n°10, Mac’s, musée des arts contemporains, du 13 mars au 3 juillet 2016 (solo)

Pol Pierart
– Rouen (F), Day for Night, collection vidéo d’Antoine de Galbert, SHED, Centre d’art contemporain de Normandie, du 28 mai au 31 juillet 2016

Eran Schaerf
– Leuven (B), Tokonoma dans From A to K, Museum M, du 29 avril au 18 septembre 2016

Valérie Sonnier
– Mûnchen (D), Offene Ateliers, Wiede – Fabrik, 07-10 juillet 2016

Raphaël Van Lerberghe
– Liège (B), galerie Nadja Vilenne, du 11 juin au 9 juillet 2016 (solo), ensuite sur RV uniquement.

Walter Swennen
– Leuven (B), Tokonoma dans From A to K, Museum M, du 29 avril au 18 septembre 2016
– Bruxelles (B), Rien ne va plus, Pictures at an exhibition, Juan d’Oultremont Musée d’Ixelles, du 30 juin au 25 septembre

Marie Zolamian
– Liège (B), Memento, galerie Nadja Vilenne, du 11 juin au 09 juillet 2016 (solo), ensuite sur RV uniquement.

Raphaël Van Lerberghe

Exhibition view

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Brillantissime, 2016
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Pourquoi pas, 2015
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (des ffffft fffft), 2016
crayon de couleur sur papier, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Marvel fight, 2015
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Strip (quino) 2, 2016
graphite sur papier, 29,7 × 42 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Un satin rose, 2016
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Manizales, 2015
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Strip 2, 2015
graphite sur papier, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Oui di poggio, 2016
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Tags:

Jacques Lizène

Jacques Charlier, Jacques Lizène, Emilio Lopez Menchero, Walter Swennen sont les invités de Juan d’oultremont au musée d’Ixelles.

Rien ne va plus !
Pictures at an exhibition
Juan d’Oultremont
Musée d’Ixelles 30.06 > 25.09.2016
Vernissage ce 29.06

Reprenant à son compte le titre de Moussorgski , l’installation de Juan d’Oultremont s’articule autour de quelques 290 versions discographiques différentes des Tableaux d’une Exposition.

Sous la forme d’un Atlas des images, fantasmes et archétypes de l’art qu’ont produit l’oeuvre de Moussorgski et ses multiples déclinaisons discographiques, l’installation propose une histoire de l’exposition par la bande-son.

Parallèlement à cette collection, 63 artistes belges et étrangers recouvrant les diverses tendances de la peinture contemporaine ont accepté d’utiliser comme palette un exemplaires d’une même version des Tableaux dont la pochette est illustrée… d’une palette. Mixant outils et oeuvres , ce versant de l’installation propose un état des lieux des pratiques de l’art les plus actuelles tout en en pointant les enjeux spécifiques.

Une installation globale aux entrées multiples dans laquelle vous serez invités à vous perdre…

Avec Francis Alÿs, Éric Angenot, Stephan Balleux, Manon Bara, Marcel Berlanger, Charlotte Beaudry, Jean-Baptiste Bernadet, Karina Bisch, Lisa Blas, Michael Boremans, Anne Bossuroy, Stephane Calais, Sébastien Capouet, Jacques Charlier, Pascal Courcelles, François Curlet , Michael Dans, Ronny Delrue, Robert Devriendt, Cheryl Donegan, Matthias Dornfeld, Gregory Durviaux, Joris Ghekiere, Bernard Gilbert, Tina Gillen, Manor Grunwald, Kati Heck, Gauthier Hubert, Benjamin Installé, Richard Jackson, Alice Jane, Djos Janssens, Viviane Klagsbrun, Nicolas Kozakis, Remi Lambert, Jacques Lennep, Arthur Ligeon, Erik Lindman, Annick Lizein, Jacques Lizène, Emilio Lopez-Menchero, Fiona Mackay, Stephanie Maeseele, Valérie Mannaerts, Julien Meert, Jean-Luc Moerman, Xavier Noiret-Thomé, Emmanuelle Quertain, Robert Quint, Marc Rossignol, Kurt Ryslavy, Fabrice Samyn, Robert Sueront, Walter Swennen, Pierre Toby, Betty Tompkins, Luc Tuymans, Michael Van den Abeele, Ben Vautier, Angel Vergara, Pieter Vermeersch, Ane Vester, Bernard Villers…

Rien Ne Va Plus! c’est aussi un catalogue aux éditions de La Lettre Volée.

Tags: , , ,

Marie zolamian

Exhibition view

Marie Zolamian

Marie Zolamian,
Sans titre (Carnaval de Nuremberg), 27 x 21 cm.
Gouache sur papier, 2016.

Marie Zolamian

Marie Zolamian,
Sans titre (Carnaval de Nuremberg), 27 x 21 cm.
Gouache sur papier, 2016.

Marie Zolamian

Marie Zolamian,
Sans titre (Carnaval de Nuremberg), 27 x 21 cm.
Gouache sur papier, 2016.

Marie Zolamian

Marie Zolamian
Sans titre (Berlin), 18 x 31.5 cm.
Huile sur toile sur bois, 2016.

Marie Zolamian

Marie Zolamian,
Sans titre (Carnaval de Nuremberg), 27 x 21 cm.
Gouache sur papier, 2016.

Marie Zolamian

Marie Zolamian,
Sans titre (Carnaval de Nuremberg), 27 x 21 cm.
Gouache sur papier, 2016.

Marie Zolamian

Marie Zolamian,
Sans titre (Carnaval de Nuremberg), 27 x 21 cm.
Gouache sur papier, 2016.

Tags:

Eleni Kamma

Eleni Kamma, Yar bana bir eğlence. Notes on Parrhesia.

Fireflies in the Night Take Wing
Stavros Niarchos Foundation Cultural Center (SNFCC), Athens
June 23-26

Video Art Survey organized by curators Barbara London, Kalliopi Minioudaki, Francesca Pietropaolo with artistic director Robert Storr

This June, the Stavros Niarchos Foundation will celebrate the completion of the Stavros Niarchos Foundation Cultural Center (SNFCC) – the Foundation’s largest single gift. Designed by world renowned architect, Renzo Piano, the SNFCC includes new facilities for the National Library of Greece and the Greek National Opera, as well as the creation of the Stavros Niarchos Park. During the week of June 23rd through June 26th, the SNFCC will host a series of programs and events for the citizens of Athens, Greece, and the world, welcoming them to this emerging cultural destination. One of these programs includes a special four night exhibition of work in the quintessential medium of the late 20th and early 21st centuries: video.

Following last summer’s Fireflies in the Night—a three-night non-stop dusk-to-dawn video survey of some of the best art of its kind produced internationally that was projected on screens located on the “Great Lawn” of the Stavros Niarchos Park—this year’s installment, titled Fireflies in the Night Take Wing will consist of eleven separate looped video programs, including an immersive installation of two works by Shirin Neshat, screened at eleven sites scattered throughout the SNFCC buildings and grounds. Each of these hour-long loops will be composed of different works by a wide array of international artists – including Greek artists active in the cosmopolitan context of contemporary art.

(…) Hope both for true participatory democracy and art’s role in achieving it is also stirred by Eleni Kamma. Even though she laments of the decline of the tradition of Karaghiozis, her work evocatively links the freedom of speech (parrhesia) that characterizes this central figure of the Middle Eastern shadow theater as bold spokesperson of people’s problems, desires and political critique, with the creativity and outcry of the protesting occupants of the Gezi park.

Tags:

Raphaël Van Lerberghe

Exhibition view

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Le topo, 2016
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (d’ici n’importe où.), 2016
crayon de couleur sur papier, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Strip (quino) 1, 2016
graphite sur papier, 29,7 × 42 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
L’autostart, 2016
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Amazone du dollar, 2016
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (à marcher l’amble), 2016
crayon de couleur sur papier, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Strip 3, 2015
graphite sur papier, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Beyond limits, 2016
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Tags:

Marie Zolamian

Exhibition view

Marie Zolamian

Marie Zolamian
Sans titre (Tesbig), 20.5 x 26.5 cm.
Huile sur toile, 2016.

Marie Zolamian

Exhibition view

Exhibition view

Marie zolamian
Sans titre (Venus), 17 x 24 cm.
Huile sur papier, 2016.

Marie Zolamian

Exhibition view

Marie Zolamian

Marie Zolamian
Sans titre (Touareg d’après Memling), 30 x 27 cm.
Huile sur toile, 2016.

Marie Zolamian

Sans titre (Ogre amoureux), 32.5 x 25 cm.
Huile sur papier, 2016.

Marie Zolamian

Exhibition view

Marie Zolamian

Marie Zolamian
Sans titre (Nature explosion), 22 x 27 cm.
Huile sur toile, 2016.

Marie Zolamian

Marie Zolamian
Sans titre (Pierrot), 26 x 20 cm.
Huile sur toile, 2016.

Tags:

Raphaël Van Lerberghe

Exhibition view

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (Storm 3), 2015
crayon de couleur sur papier, 84,1 × 59,4 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (Storm 2), 2015
crayon de couleur sur papier, 84,1 × 59,4 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (Storm 4), 2015
crayon de couleur sur papier, 84,1 × 59,4 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (Storm 1), 2015
crayon de couleur sur papier, 84,1 × 59,4 cm

Raphaël Van Lerberghe

Exhibition view

Exhibition view

Exhibition view

Raphaël Van Lerberghe

Exhibition view

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (Pelouse/Parterre), 2015
crayon de couleur sur papier, 84,1 × 59,4 cm

Raphaël Van Lerberghe

Exhibition view

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (à Virginia W.), 2016
crayon de couleur sur papier, 84,1 × 59,4 cm

Tags:

Sophie Langohr

Tags:

Marie Zolamian

Exhibition view

Marie Zolamian

Marie Zolamian
Sans titre (Faux jour), 32.5 x 25 cm.
Huile sur papier, 2016.

Marie zolamian

Exhibition view

Marie Zolamian

Marie Zolamian
Sans titre (Pause café), 29 x 26 cm.
Huile sur toile, 2016

Marie Zolamian

Exhibition view

Marie Zolamian

Marie Zolamian
Sans titre (Atavisme), 26 x 23 cm.
Huile sur toile, 2016.

Marie Zolamian

Exhibition view

Marie Zolamian

Marie Zolamian
Sans titre (La danse), 14.5 x 25.5 cm.
Huile sur toile, 2016.

Marie Zolamian

Marie Zolamian
Sans titre (Boîte rose), 27 x 20 cm.
Huile sur toile, 2016.

Tags:

Jacques Lizène participe à Fondu Enchaîné à Saint Jean de Luz (F). Du 11 juin au 21 août 2016

Jacques Lizène

Interruption de lumière.
1971, NB, sans son, 8 mm, projet vidéo transféré sur DVD, 3’39. Ed. Yellow.
La caméra filme en plan fixe la prise électrique du projecteur qui éclaire le lieu de tournage. Après un très long moment, une main se glisse dans le champ et retire la prise de courant. Noir. Le générique sur panneau, tapé sur une Remington portative précise : « L’auteur n’apprécie pas vraiment son film. S’il l’a réalisé c’est parce qu’il se méprise un peu de temps en temps… (peut-être) ». Lizène ajoute aujourd’hui que les points de suspension sont céliniens et le (peut-être) référence à Beckett.

À propos de la lumière* et de l’obscurité, entre le clair et le sombre, la nuit et le jour, le positif et le négatif.

Plus de 80 oeuvres de la collection du Frac Aquitaine, sélectionnées en raison des liens qu’elles entretiennent avec la lumière, sont accueillies pour la première fois dans la ville de Saint-Jean-de-Luz au Pays basque. Entre ombre et lumière, elles donnent à voir des éclairages sans certitudes sur la réalité contemporaine.

Avec les oeuvres de Dove Allouche, Sylvie Auvray, Mattia Bonetti, Céleste Boursier-Mougenot, Ulla von Brandenburg, Georges Bru, Harry Callahan, Hervé Coqueret, Alexandre Delay, Raymond Depardon, Bernard Descamps, Nicolas Descottes, Jean Dieuzaide, Ralph Gibson, Jan Groover, Kiuston Hallé, Jane Harris, Ann Veronica Janssens, Kaiser Kraft, André Kertész, François Kollar, Jean-Marc Lacabe, Rainier Lericolais, O. Winston Link, Jacques Lizène, Pierre Mercier, Joachim Mogarra, Gilles Mora, Claude Nori, Nam June Paik, Bernard Plossu, Chantal Raguet, Maryvonne Rocher-Gilotte, Jérôme Schlomoff, David Seidner, Cindy Sherman, Josef Sudek, Deborah Turbeville, Didier Vermeiren, Willy Zielke

Commissariat : Cécile Cano, Tropismes, et Karen Tanguy, Frac Aquitaine

Dans le cadre de l’Année internationale de la Lumière
Fondu enchaîné s’inscrit dans le programme d’expositions Lumière(s) organisé au Frac Aquitaine, au Château de Cadillac, à la Villa Ducontenia & Rotonde à Saint-Jean-de-Luz, et complété de la Fiction à l’oeuvre Mémorial pavillonaire (sortie sept 2016) d’Éric Chauvier écrite à partir de l’oeuvre Respublica de Nicolas Milhé (coédition Frac Aquitaine et confluences).

Tags:

Benjamin Monti

Benjamin Monti

Benjamin Monti

Benjamin Monti
Sans titre (de la série Perspecta)
Encre de chine sur formulaire millimétré, 29,7 x 21 cm 2011

Benjamin Monti

Benjamin Monti
Sans titre
Technique mixte sur papier, 29,7 x 21 cm 2012

Benjamin Monti

Benjamin Monti

Benjamin Monti
Sans titre (de la série Perspecta)
Encre de chine sur formulaire millimétré, 29,7 x 21 cm 2015

Benjamin Monti

Benjamin Monti

Benjamin Monti
Sans titre
Encre de chine sur carte perforée de la « Courage-Organisation SA » 21 x 14,7 cm 2015

Benjamin Monti

Benjamin Monti
Sans titre
Encre de chine sur carte perforée de la « Courage-Organisation SA » 21 x 14,7 cm 20 mai 2015

Dans Marie Claire Belgique :

Marie-Claire

Tags:

Depuis 1983, une estampe est créée chaque année pour la Roseraie du Val-de-Marne constituée de plus de 13.000 rosiers comprenant 3.200 variétés de roses dont un conservatoire de roses anciennes.
Après Carole Benzakin, Jean Luc Verna, Martine Alballea, Patrick Tosani ou Stéphane Calais, C’est Valérie Sonnier qui a été sélectionnée pour éditer l’estampe de l’année.

Valérie Sonnier

Valérie Sonnier (née en 1967 à Boulogne-Billancourt, vit et travaille à Paris). Diplômée de l’Ecole des beaux-arts de Paris, où elle enseigne le dessin et la morphologie depuis 2003, elle a également suivi le séminaire de Jeff Wall à l’Université de British Columbia à Vancouver pendant la dernière année de son cursus. A travers le dessin, la peinture, la photographie et la vidéo, elle tisse des liens entre ses souvenirs intimes et la mémoire collective de l’enfance, pour aborder les notions de présence, d’absence ou d’apparitions fantomatiques. Elle dessine en particulier sur des cahiers de comptabilité, marquant ainsi le décompte du temps qui passe. Ses dessins investissent des formats monumentaux ou minuscules.
Pour la commande d’estampe du conseil départemental du Val-de-Marne, Valérie Sonnier réalise, Rose, 1876-1878 dont le titre évoque la fille de Jules Gravereaux qui a fondé la Roseraie en mémoire de cette petite « Rose » qui aura vécu deux ans.
L’artiste a travaillé en pensant à elle, poursuivant son obsession des fantômes, de la mémoire du passé, des souvenirs qui restent, de ceux qui disparaissent.
Pour le dessin qui a servi à la réalisation de l’estampe, elle s’est inspirée d’une image d’archive de la Roseraie et y a ajouté une photo de sa grand-mère (elle semble avoir l’âge de la petite Rose sur cette photo), mêlant leurs histoires, avec comme lien les roses, celles aussi du jardin de sa grand-mère qu’elle avait peintes dans une série intitulée « Vous pouviez tout prendre chez moi sauf mes roses », titre emprunté à « La Belle et la Bête » de Jean Cocteau. _ Sur le dessin tout en nuances de gris, apparaît une rosier grimpant bleuté, renvoyant à la quête du Graal des rosiéristes pour tenter d’obtenir une rose bleue, couleur n’existant pas dans la nature. La colonne tronquée sur laquelle est assise la grand-mère de l’artiste renvoie à la colonne dessinée, accentuant le parallèle entre mémoires individuelle et collective, archives personnelles et publiques.

Tags:

Le jeu de l’oie
(De 1 à 6 joueurs / 10 ans et +)
(SIC), Bruxelles. 22.05 > 05.06. 2016

Le jeu de l'oie

le jeu de l'oie

Olivier Foulon

(au centre de l’image)
Olivier Foulon
Stehimbiss #09, 2012

Le jeu de l'oie

Jacqueline Mesmaeker

Jacqueline Mesmaeker
Tracés (lunes), 1993

Jacqueline Mesmaeker

Jacqueline Mesmaeker
Sans titre, 2009

le jeu de l'oie

le jeu de l'oie

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Le jeu de bague (installation), 252 x 29,7 cm, 2008.
détails

Tags: , ,

Dans le cadre de l’exposition Aglaia Konrad, From A to K :
Tokonoma III, Museum M, Leuven
Suchan Kinoshita, Olivier Foulon, Jörg Franzbecker, Kris Kimpe, Aglaia Konrad, Willem Oorebeek, Eran Schaerf et Walter Swennen

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tokonoma

Tags: , , , ,

« Older entries