Agenda juin 2019

Jacques Charlier
Charleroi (B), Roman Photo, Musée de la photographie, du 25 mai au 22 septembre 2019
Michael Dans
– Wégimont (B), Aux lueurs de printemps, sélection d’œuvres de la collection de la Province de Liège, galerie de Wégimont, du 4 mai au 9 juin 2019
Maen Florin
– La Louvière (B), Parcours dans les collections, Musée Boch Kerammis, jusqu’au 29 septembre 2019
Brecht Koelman
– Liège (B), The cool of the day, galerie Nadja Vilenne
Aglaia Konrad
– Lisboa (Pt), fiction ans fabrication, MAAT, Museum Arrt Architecture, Techology, du 20 mars au 19 août 2019
– Bruxelles (B), Remembering Landscape, De Markten, du 25 avril au 9 juin 2019
– Arles (F), Cartes postales, nouvelles d’un monde rêvé, Les Rencontres de la photographie 2019, Musée départemental Arles Antique, du 30 juin au 25 août 2019
Charlotte Lagro
– Maastricht (Nl), Beating Time, collectiepresentatie hedendaagse kunst, Bonnefantenmuseum, jusqu’au 12 janvier 2020
Jacques Lizène
– Grenoble (F), Souvenirs de voyage, la collection Antoine de Galbert, musée de Grenoble, du 27 avril –au 28 juillet 2019
John Murphy
Metz (F), Opéra Monde. La quête d’un art total, Centre Pompidou Metz, du 22 juin au 27 janvier 2020
Pol Pierart
– Wégimont (B), Aux lueurs de printemps, sélection d’œuvres de la collection de la Province de Liège, galerie de Wégimont, du 4 mai au 9 juin 2019
Raphaël Van Lerberghe
– Liège (B), Conséquences (dessins), galerie Nadja Vilenne
Gaëtane Verbruggen
– Mulhouse (F), Mulhouse 019 Art contemporain, Parc Expo Mulhouse, du 8 au 11 juin 2019

Jacques Charlier, Roman-Photo, musée de la Photographie, Charleroi

Jacques Charlier participe à l’exposition Roman Photo,
au Musée de la Photographie de Charleroi
.

Jacques Charlier, Photo-Sketch, 1974

Le roman-photo a mauvaise presse. Niaiserie, sentimentalité, frivolité, ou encore ingénuité sont quelques appréciations pour le juger. À ce jour, il n’a que rarement retenu l’attention des historiens de l’image, et moins encore celle des musées et des centres d’art. Grave erreur ! Car le roman-photo a pourtant bien des choses à nous dire… Né en 1947 en Italie, le roman-photo a constitué le plus gros succès éditorial de l’après-guerre, et restera pendant plus de vingt ans un best-seller de la littérature populaire en Méditerranée et en Amérique du Sud. Les lecteurs – en majorité des lectrices – se comptaient par millions ; les revues dans lesquelles ils étaient publiés passaient de main en main et c’est ainsi que dans les années soixante, on estime qu’un Français sur trois lisait des romans-photos.
Reconstituer ces petites mythologies sentimentales permet ainsi d’offrir une re- lecture originale de l’avènement de la société de consommation et de l’évolution des mœurs, tout autant qu’un regard décalé sur l’émancipation et la libération de la femme dans l’Europe méditerranéenne de la seconde moitié du XXe siècle. C’est tout l’enjeu de l’exposition Roman-Photo, qui réunit près de 200 objets, films, photographies et documents, ainsi que quelques-unes des plus belles réalisations de cet artisanat devenu en quelques années une industrie culturelle de masse, dont certaines productions élaborées par des réalisateurs proches du néo-réalisme italien s’avèrent d’une qualité exceptionnelle.
Produite et y présentée par le Mucem de décembre 2017 à avril 2018, cette exposition événement est reprise par le Musée de la Photographie et augmentée d’une section réunissant des réalisations belges, romans-photos populaires ou gestes artistiques.

25.05.2019 > 22.09.2019
Musée de la Photographie
Avenue Paul Pastur, 11
6032 Charleroi

Raphaël Van Lerberghe, Conséquences (dessins), les images (5)

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #3, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #2, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #1, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
La 11e est la votre #1, 2017
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
La 11e est la votre #2, 2017
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Aglaia Konrad, Books in Space, Manifolds Book, Amsterdam, les images

Aglaia Konrad
Iconocopycity, 2011
Copies laser marouflées sur mur, 420 x 210 cm, dimensions variables suivant installation, édition 3/3

Raphaël Van Lerberghe, Conséquences (dessins), les images (4)

Raphaël Van Lerberghe
Cylindre, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Trajectoires, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Course lente, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #10, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #9, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #8, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #7, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #6, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #5, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #4, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe, I hope no one suggest a pipe, les images

Dimanche 5 mai 2019
Raphaël Van Lerberghe
I  HOPE NO ONE SUGGEST A PIPE

une performance à partir du livre:

LES PREMIERS HAUTBOIS SONT LES MIEUX PAYÉS [2015]
Livre, 24 dessins originaux au crayon noir montés sur onglet et reliés
84,5 × 60,5 cm
Reliure par Clara Gevaert
Une édition de 5 copies signées et numérotées par l’artiste
GEVAERT EDITIONS

Tourneuse de page Saskia Gevaert

Aglaia Konrad, Remembering landscape, De Markten, Bruxelles


Aglaia Konrad
Il Cretto, 2018, 16mm transfered to video, 13′, color, sound.

Aglaia Konrad participe à l’exposition Remebering Landscape au centre culturel De Markten à Bruxelles. 25.04 > 09.06.2019

Wetenschappers, activisten, landbouwers, urbanisten, architecten en kunstenaars bevragen het hedendaagse landschap. Welk landschap wensen we en hoe kunnen we dat verbeelden? Welke rol kan kunst hierin spelen? Hoe kan kunst het verleden en de toekomst van een landschap verdichten in een beeld of beeldenreeks? En kan zo’n beeld verandering en vernietiging thematiseren? Deze vragen vormden de start van het project “Remembering Landscape »
De kunstenaars die elkaar ontmoeten in de tentoonstelling “Remembering Landscape” bieden in hun werk een stem aan het landschap. Ze creëren actuele beelden van het landschap, soms fictief, soms documentair of eerder symbolisch. Ze roepen ons op om met onze verbeelding vorm te geven aan het verhaal en zo het (on)zichtbare verleden in te vullen, om de beelden te lezen en te ontcijferen. Ze doen een beroep op ons vermogen om stil te staan en te rouwen om wat we hebben verloren.
Deelnemende kunstenaars: Marianna Christofides, Chloe Dewe Mathews, Lukas Einsele, Anne Heinlein en Göran Gnaudschun, Markus Karstieß, Thomas Kellner, Jan Kempenaers, Aglaia Konrad, Susanne Kriemann, Armin Linke, Andreas Mühe, Alexandra Navratil, Unknown Fields Division, Danny Veys en Kristof Vrancken.

Aglaia Konrad brings us to Sicily where we discover one of the most extensive contemporary artworks in the world. Known as The Great Cretto (or Cretto di Burri or Cretto di Gibellina), the site specific artwork has been conceived and undertaken by the Italian artist Alberto Burri (1915-1995). Started in 1984 and left unfinished in 1989, the work was completed in 2015 to mark Burri’s one hundredth birthday. Located on the old city of Gibellina which was completely destroyed by the 1968 Belice earthquake, this landscape intervention appears as a series of white concrete fractures on the ground and pays homage to the victims of the disaster.

Brecht Koelman, the waiting room, C-mine 10/1, Genk

2016-12-11
Huile sur toile, 24 x 30cm
2016

2016-09-2
huile sur toile, 24 x 30cm
2016

Agenda Mai 2019

Michael Dans
– Flémalle (B), Anywhere but here, La Châtaigneraie, du 23 mars au 5 mai 2019
– Wégimont (B), Aux lueurs de printemps, sélection d’œuvres de la collection de la Province de Liège, galerie de Wégimont, du 4 mai au 9 juin 2019

Maen Florin
– Mechelen, Wunderkammer, Museum Hof van Busleyden, jusqu’au 20 mai 2019
– La Louvière (B), Parcours dans les collections, Musée Boch Kerammis, jusqu’au 29 septembre 2019

Brecht Koelman
– Liège (B), The cool of the day, galerie Nadja Vilenne, du 11 avril au 19 mai 2019
– Genk (B), The waiting room, C-mine 10/1, du 5 mai au 2 juin 2019

Aglaia Konrad
– Lisboa (Pt), fiction ans fabrication, MAAT, Museum Arrt Architecture, Techology, du 20 mars au 19 août 2019
– Amsterdam (Nl), Books in Space, Manifolds Book, du 14 avril au 19 mai 2019
– Bruxelles (B), Remembering Landscape, De Markten, du 25 avril au 9 juin 2019

Charlotte Lagro
– Maastricht (Nl), Beating Time, collectiepresentatie hedendaagse kunst, Bonnefantenmuseum, jusqu’au 12 janvier 2020

Jacques Lizène
– Grenoble (F), Souvenirs de voyage, la collection Antoine de Galbert, musée de Grenoble, du 27 avril –au 28 juillet 2019

Pol Pierart
– Wégimont (B), Aux lueurs de printemps, sélection d’œuvres de la collection de la Province de Liège, galerie de Wégimont, du 4 mai au 9 juin 2019

Raphaël Van Lerberghe
– Liège (B), Conséquences (dessins), galerie Nadja Vilenne, du 11 avril au 19 mai 2019

Raphaël Van Lerberghe, Conséquences (dessins), les images (3)

Raphaël Van Lerberghe
Épilogue, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Les malices, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #6, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #7, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #8, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #9, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #10, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #11, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #12, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Le chœur #1, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Le chœur #2, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Le tableau, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Vue de l’exposition Conséquences (dessins)