Archives quotidiennes :

Jacqueline Mesmaeker, De la Collection | Why Are You Angry?, Smack, Gent, jusqu’au 30 mai 2021

Jacqueline Mesmaeker participe à l’exposition De la Collection, Why are you Angry au SMAK à Gent. Du 13 février au 30 mai 2021. 

Jacqueline Mesmaeker
Enkel Zicht naar Zee, naar West, 1978.
Films 8 mm et 16 mm numérisés, couleurs, son.
Collection SMAK, Gent

Why Are You Angry?’ rassemble une sélection des acquisitions les plus récentes du S.M.A.K. Le titre prend la forme d’une question ouverte à laquelle les visiteurs sont encouragés à répondre pour eux-mêmes. Il peut aussi se lire comme une invitation à interroger la crise sociale mondiale actuelle du point de vue des émotions. Le questionnement – que ce soit des artistes, des œuvres d’art, du musée ou des autres visiteurs – est au cœur de l’exposition. Les œuvres d’art servent de fil conducteur dans la quête de réponses, l’espoir étant qu’elles agissent comme catalyseur de tout un éventail de pensées et de sentiments, du regret au plaisir et de l’aversion à l’émerveillement.

L’exposition comprend des œuvres de Sine Van Menxel, Jacqueline Mesmaeker, Sofia Hultén, Rosalind Nashashibi et Lucy Skaer. Elle doit son titre à un film collaboratif éponyme du duo d’artistes britanniques Nashashibi/Skaer, lequel figure à la fin l’exposition. Dans leur travail, les deux artistes se sont inspirées du tableau ‘No te aha oe riri’ de l’artiste français Paul Gauguin (1848–1903), dont le titre peut se traduire par ‘Why Are You Angry?’ (Pourquoi êtes-vous en colère?). Gauguin a peint l’œuvre à Tahiti et le film revisite le séjour historique du peintre sur l’île. La vision des Tahitiennes d’aujourd’hui présentée par Nashashibi/Skaer remet en question les notions d’exotisme, de colonialisme et de vie quotidienne, tandis que le titre de leur film encourage les spectateurs à poser leurs propres questions tout en cherchant une forme de narration.

Avec son installation vidéo ‘Enkel Zicht Naar Zee, Naar West’ (Vue unique sur la mer, en direction de l’ouest) (1978), l’artiste belge Jacqueline Mesmaeker révèle des fragments de ses souvenirs personnels et invite les spectateurs à pénétrer dans un nouveau monde où ils s’immergent dans une sensation de liberté totale. L’artiste suédoise Sofia Hultén présente un ensemble d’œuvres poussant à la réflexion, depuis la vidéo ‘Fuck It Up and Start Again’ (2001) jusqu’à des pièces sculpturales comme ‘With Added Dimensions’ (2010), ‘Nu Cave’ (2011), ‘Gatefold 10’ (2012) et ‘Particle Boredom II’ (2017). Hultén transforme des objets ordinaires en formes nouvelles par le biais de gestes subtils. Dans cette exposition, par exemple, les matériaux semblent avoir été récupérés dans des brocantes urbaines. Son approche est humoristique et sérieuse à la fois. Sine Van Menxel est présente avec une série de photographies récentes intitulée ‘speekselsporen, tongstreken’ (traces de salive, coups de langue) (2020). L’artiste a léché les photographies avec la langue afin de laisser des traces de sa salive sur les tirages. Ces marques inattendues ajoutent une dimension supplémentaire aux paisibles images de la nature. Van Menxel aime les expérimentations photographiques et ses interventions à la surface des photos ressemblent à des coups de pinceau.

Philippe Van Cauteren est le commissaire de l’exposition ‘Why Are You Angry?’, dont les textes explicatifs et outils interprétatifs ont été élaborés par des étudiants du cours de Curatorial Studies, la formation de troisième cycle proposée à la KASK ou School of Arts de Gand, en collaboration avec l’Université de Gand et le S.M.A.K. Margot Bossy, Sofie Frederix, Yimeng Wang et Julie Wyckaert ont mené à bien ce projet en tant que travail pratique dans le cadre du module Audiences and Learning, qui apprend aux futurs conservateurs et commissaires d’expositions à penser et à travailler en fonction du public.