Jeroen Van Bergen, TC003K

Mesure et démesure, maquettes en leurs boîtes d’origine à l’échelle du jeu d’enfant, répétition d’une expérience primitive, celle de la cella originelle, du plus petit espace habitable : Jeroen Van Bergen renoue lui aussi avec l’expérience du jeu, déclinant sans cesse un même principe constructeur. Sa « composition de tours en carrefour 003 » est sans doute son œuvre la plus monumentale et l’une des plus lilliputienne de toute sa production. Depuis une bonne dizaine d’années, Jeroen Van Bergen construit à toutes échelles des architectures dont le module de base est à la taille standard des toilettes au Pays Bas. Non sans humour, il applique cette standardisation de l’unité la plus petite habitable à toutes sortes de programmes. Que nous disent donc de l’architecture ces compositions de masse dès le moment où il assigne à son module habitable toutes notions exponentielles ? C’est bien sûr, en ce cas précis, de l’Empire State building à la Burj Khalifa, en passant par les tours Petronas ou la Willis Tower, le fantasme du gratte-ciel qui chatouille l’artiste. A l’échelle 1/100, son œuvre culmine à plus de 400 mètres de haut, en réalité à plus de quatre mètres, tandis que son module n’aura jamais été aussi lilliputien, nous renvoyant dès lors à un monde, si vaste et si complexe soit-il, où nous n’échappons pas à notre identité minuscule. Bart Verschaffel faisait récemment remarquer qu’il n’y avait point (encore) de monuments aux morts dans les programmatiques architecturales Jeroen Van Bergen, mais que ce plus petit module habitable pourrait bien également servir de mausolée personnel. Les caisses de stockage de ces quatre tours, caisses de rangement de ce jeu de construction, installées dans l’espace en contrepoint de la maquette, comme son équivalent dynamique, pourraient bien être aussi de monumentaux catafalques d’un mythe des origines.

Jvb1000

jvb1001

jvb1002

jvb1003

jvb004

Jeroen Van Bergen
Toren Compositie 003, Kruispunt, 2011
Composition de tours 003. Carrefour, 2011
Carton, bois et vernis.
Échelle : 1 :100

jvb1005

Jeroen Van Bergen
Schetsen en modellen 001, stadsplan, 2014
Croquis et maquettes 001, plan de ville, 2014
Technique mixte, dimensions variables
Comprenant photos, dessins, croquis ainsi que deux maquettes :
– Toren compositie 003 Klapkist (Ed 3/3)
– Stalin Allee 001, schetsen, klapkist

jvb1006

jvb1007

Jeroen Van Bergen
L’expo en valise 001, 2013
Technique mixte, (ouverte) 90 x 170 x 30 cm, (fermée), 30 x 40 x 70 cm