Jacques Lizène, Fondu Enchaîné, Saint Jean de Luz

Jacques Lizène participe à Fondu Enchaîné à Saint Jean de Luz (F). Du 11 juin au 21 août 2016

Jacques Lizène

Interruption de lumière.
1971, NB, sans son, 8 mm, projet vidéo transféré sur DVD, 3’39. Ed. Yellow.
La caméra filme en plan fixe la prise électrique du projecteur qui éclaire le lieu de tournage. Après un très long moment, une main se glisse dans le champ et retire la prise de courant. Noir. Le générique sur panneau, tapé sur une Remington portative précise : « L’auteur n’apprécie pas vraiment son film. S’il l’a réalisé c’est parce qu’il se méprise un peu de temps en temps… (peut-être) ». Lizène ajoute aujourd’hui que les points de suspension sont céliniens et le (peut-être) référence à Beckett.

À propos de la lumière* et de l’obscurité, entre le clair et le sombre, la nuit et le jour, le positif et le négatif.

Plus de 80 oeuvres de la collection du Frac Aquitaine, sélectionnées en raison des liens qu’elles entretiennent avec la lumière, sont accueillies pour la première fois dans la ville de Saint-Jean-de-Luz au Pays basque. Entre ombre et lumière, elles donnent à voir des éclairages sans certitudes sur la réalité contemporaine.

Avec les oeuvres de Dove Allouche, Sylvie Auvray, Mattia Bonetti, Céleste Boursier-Mougenot, Ulla von Brandenburg, Georges Bru, Harry Callahan, Hervé Coqueret, Alexandre Delay, Raymond Depardon, Bernard Descamps, Nicolas Descottes, Jean Dieuzaide, Ralph Gibson, Jan Groover, Kiuston Hallé, Jane Harris, Ann Veronica Janssens, Kaiser Kraft, André Kertész, François Kollar, Jean-Marc Lacabe, Rainier Lericolais, O. Winston Link, Jacques Lizène, Pierre Mercier, Joachim Mogarra, Gilles Mora, Claude Nori, Nam June Paik, Bernard Plossu, Chantal Raguet, Maryvonne Rocher-Gilotte, Jérôme Schlomoff, David Seidner, Cindy Sherman, Josef Sudek, Deborah Turbeville, Didier Vermeiren, Willy Zielke

Commissariat : Cécile Cano, Tropismes, et Karen Tanguy, Frac Aquitaine

Dans le cadre de l’Année internationale de la Lumière
Fondu enchaîné s’inscrit dans le programme d’expositions Lumière(s) organisé au Frac Aquitaine, au Château de Cadillac, à la Villa Ducontenia & Rotonde à Saint-Jean-de-Luz, et complété de la Fiction à l’oeuvre Mémorial pavillonaire (sortie sept 2016) d’Éric Chauvier écrite à partir de l’oeuvre Respublica de Nicolas Milhé (coédition Frac Aquitaine et confluences).