Jacqueline Mesmaeker, De Page en Page, musée Raveel, les images (1)

Jacqueline Mesmaeker, Cascade, lettrage adhésif, dimensions variables, 2020. Photos Dirk Pauwels.

Cascades est un jeu formel utilisant des mots tirés au hasard. L’œuvre libère le langage de sa fonction habituelle en prenant la forme d’une colonne de mots dont l’interprétation est laissée au pouvoir associatif de chaque lecteur.

« Au cœur de sa pratique, il faut également pointer l’humour, écrit Michel Verlinden dans Bruzz. Quand on le lui rappelle, l’artiste convoque ses jouissives Cascades, des sortes de poèmes verticaux composés de vocables apposés au mur sous forme de colonnes lexicales. « Je les ponctue de mots que j’ai plaisir à dire, des termes que je peux savourer en bouche. Je pense à ‘bigoudis’ et puis ‘ronfler’, ‘patatras’ aussi… », lance-t-elle avec l’œil malicieux d’une adolescente. »

Au Musée Raveel, 14 colonnes compose le mot « tranquillement ». Un état d’esprit qui nous invite à découvrir l’exposition en toute quiétude.