Archives par étiquette : Jacqueline Mesmaeker

Jacqueline Mesmaeker, Variables, Circus, Couloirs, Art On Paper preview

Jacqueline Mesmaeker
Variables, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Circus, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Variables, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Variables, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Circus, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Circus, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Circus, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
acqueline Mesmaeker
Variables, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
acqueline Mesmaeker
Variables, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Circus, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Circus, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Variables, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Variables, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Circus, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Variables, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
Jacqueline Mesmaeker
Circus, 2021
Technique mixte sur papier 42 x 29,7 cm
 
Jacqueline Mesmaeker
Couloir, 2021
Technique mixte sur papier, 500 x 50 cm

Jacqueline Mesmaeker, Paradis, Maison R&C, Marseille, les images

Jacqueline Mesmaeker, Contour clandestin, 1995-2021
Jacqueline Mesmaeker, Contour clandestin, 1995-2021
Jacqueline Mesmaeker, Contour clandestin, 1995-2021
Jacqueline Mesmaeker, Contour clandestin, 1995-2021

Jacqueline Mesmaeker, Paréidolie, Marseille, les images

le détail des dessins : ici 

Jacqueline Mesmaeker, Paradis, Maison R&C, Marseille

Jacqueline Mesmaeker, contour clandestin, projet, 1995-2021

Jacqueline Mesmaeker participe à l’exposition Paradis, conçue par l’artiste Marie Angeletti à. la Maison R&C, 224 Rue Paradis, 13006 Marseille. Dans le cadre des Salons Paréidolie et Art-O-Rama. 

Avec Bernard Bazile, Dan Graham, Morag Keil, Olga Balema, Jacqueline Mesmaeker, Bradley Kronz, Nina Koennemann, Yuki Kimura, Heji Shin, Gladys Clover, Henrik Olesen, Gérard Traquandi, Win McCarthy SturtevantNicole Antonia Spagnola, Bedros Yeretzian, Michèle Graf & Selina Grüter, Megan Francis Sullivan, Richard Hawkins, Tonio Kroner, Angharad Wiliams, Marie Angeletti, Peter Fend, Jimmie Durham, Camilla Wills, Robert Filliou, Marc Kokopeli & Jeffrey Joyal, Dennis Cooper, John Knight, Nora Schultz, Stéphane Barbier Bouvet, Richard Sides, Michael Callies, Lily Van Der Stokker, Mat Browning, Hélene Fauquet, John Kelsey, Adrian Morris, Eva Steinmetz, Matthew Pang, Enzo Schalom, Matthew Langan Peck, Peter Wächtler, Anna Rubin, Gene Beery, Michael Van den Abeele, Georgia Sagri, Robert Grosvenor, John Miller, Sarah Rapson, Cathy Wilkes, Simone Forti, Charlotte Houet, Ye Xe.

Espace d’exposition Maison R&C
224 rue Paradis, 13006 Marseille
Ouverture au public à partir du vendredi 27 août de 10h à 18h
Le samedi 28 et dimanche 29 août de 10h à 17h
Jusqu’au 24 septembre du lundi au vendredi de 10h à 18h

 

Jacqueline Mesmaeker, Paréidolie, salon international du dessin contemporain, 28 – 29 août, Marseille

La galerie Nadja Vilenne participe à Paréidolie, salon international du dessin contemporain ces 28 et 29 août à Marseille et proposera des oeuvres sur papier de Jacqueline Mesmaeker 

Jacqueline Mesmaeker, Sans titre, technique mixte sur papier, 42 x 29 cm.

En parallèle, Jacques Lizène participe à l’exposition Le second rayon, également organisée par le salon Paréidolie

Galerie du Château de Servières
19 boulevard Boisson 13004 Marseille — + 33 (0)4 91 85 42 78

https://pareidolie.net

Jacqueline Mesmaeker, Der Rattenfänger, galerie Duflon Ratz, Bruxelles, sur une idée de Pierre-Philippe Hofmann

Jacqueline Mesmaeker participe à l’exposition Der Rattenfänger, conçue par Pierre-Philippe Hofmann à la galerie Duflon Rats à Bruxelles. Jusqu’au 11 juin. 

Dans leur conte adapté d’une légende (Der Rattenfänger von Hameln), les frères Grimm décrivent la figure magnétique d’un attrapeur de rats capable, au son de sa flûte, d’entraîner dans son sillage les rats ou les enfants, selon la tournure du récit. C’est sur une idée comparable que nous avons imaginé la façon d’organiser une exposition de groupe.

Un rouleau de plastibulle sur l’épaule, Pierre-Philippe Hofmann quitte sa maison à Linkebeek pour marcher vers la galerie Duflon Racz à Ixelles. Il marque une pause chez les artistes qui travaillent ou habitent sur la trajectoire et les invite à se joindre au groupe, en emportant avec eux une une pièce de petite taille, soigneusement emballée. Parallèlement, Frédéric Fourdinier organise une cueillette de plantes sauvages qui seront ensuite cuisinées. Le trajet n’est pas très long, mais la progression se fait par à coups, et c’est dans une temporalité spécifique que quelque chose se réalise. Peu à peu, ce quelque chose est devenu un projet commun. Organiquement, linéairement.

Dans la galerie, les œuvres sont rangées dans une étagère conçue sur mesure. Au fil des deux mois d’exposition, elles seront humblement agencées par petit groupe dans l’espace.

Avec des oeuvres de : Marie André  & Eugène Savitzkaya, Elodie Antoine, Michel Assenmaker, Laurette Attrux-Tallau, Etienne Courtois, Grégory Decock, Philippe Degobert, Mathias Domahidy, Claire Ducène, Frédéric Fourdinier, Pierre Hebbelinck, Pierre-Philippe Hofmann, Nicolas Kozakis, Adrien Lucca, Pierre Martens, François Marcadon, Vincent Meessen, Jacqueline Mesmaeker, Harald Thys & Jos de Gruyter, Michel Tombroff, Various Artists, Mathieu Zurstrassen…

 

Jacqueline Mesmaeker, Est Sud ouest , cartons postaux, 2009-2017

Jacqueline Mesmaeker, Pendants et vis en face, finissage ce week-end des 8 et 9 mai

Cloture et finissage de l’exposition Pendants et Vis en face de Jacqueline Mesmaeker ce week-end des 8 et 9 mai.

La galerie sera ouverte ces samedi et dimanche de 11 à 18h. 

Jacqueline Mesmaeker, De page en page, Pendants et vis en face (8)

80 V
81 R
82 V
83 R
84 V
85 R
86 V
87 R

(…)

90 V
91 R

Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, les images (2)

Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020

Couloir est une série de dessins sur des rouleaux de papier. Fixés en haut des murs, ils se déroulent jusqu’au sol et se prolongent parfois sur celui-ci. Ils sont recouverts d’un quadrillage régulier réalisé aux crayons de couleur, chaque tracé est multicolore. Avec cette oeuvre, on rejoint le minimalisme singulier de l’artiste, la relation qu’elle entretient avec son appartement-atelier (le quadrillage correspond à celui des pavés de son couloir) et l’importance du dessin, le seul médium qu’elle a pratiqué tout au long de sa vie.

Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020

Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, les images (1)

Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020

Couloir est une série de dessins sur des rouleaux de papier. Fixés en haut des murs, ils se déroulent jusqu’au sol et se prolongent parfois sur celui-ci. Ils sont recouverts d’un quadrillage régulier réalisé aux crayons de couleur, chaque tracé est multicolore. Avec cette oeuvre, on rejoint le minimalisme singulier de l’artiste, la relation qu’elle entretient avec son appartement-atelier (le quadrillage correspond à celui des pavés de son couloir) et l’importance du dessin, le seul médium qu’elle a pratiqué tout au long de sa vie.

Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020

Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020

Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020
Jacqueline Mesmaeker, Couloirs, 2020