Archives quotidiennes :

Jacqueline Mesmaeker, De Page en Page, musée Raveel, les images (8)

Jacqueline Mesmaeker
Last Shot,  2006-2010
Réalisation : Jacqueline Mesmaeker. Prise de vue : Jacqueline Mesmaeker. Montage : Jacqueline Mesmaeker, Gérald Fenerberg. Remerciements à Olivier Mignon
Avec le soutien de la Communauté française de Belgique
2’53’’, super 8 et mini DV numérisés, couleur, sans son
Jacqueline Mesmaeker
La pelouse, 1998-2011
Réalisation : Jacqueline Mesmaeker. Prise de vue : Jacqueline Mesmaeker. Montage : Jacqueline Mesmaeker. Assistance au montage: Gérald Fenerberg.
7’11’’, super 8 numérisé, couleur, sans son.
Jacqueline Mesmaeker
Matthis, 2002
Réalisation : Jacqueline Mesmaeker. Prise de vue : Jacqueline Mesmaeker. Montage : Jacqueline Mesmaeker, Philippe Van Cutsem. Collaboration: Reggy Timmermans. Remerciements à Matthis.
1’06’’, mini DV numérisé, couleur, sans son.
Jacqueline Mesmaeker
Naoïse, 2002
Réalisation : Jacqueline Mesmaeker. Prise de vue : Jacqueline Mesmaeker. Montage : Jacqueline Mesmaeker,  Philippe Van Cutsem. Collaboration: Reggy Timmermans. Remerciements à Naoïse.
7’30’’, mini DV numérisé, couleur, sans son.

(…) Enfin, l’idée d’entre-images prend également tout son sens dans deux de ses œuvres Matthis et Naoïse (2002). Ces deux œuvres, courtes et muettes, qui filment respectivement en plan frontal et fixe deux jeunes garçons roux, assis derrière une table devant un fond uni, l’un en débardeur se lavant les mains au savon dans une bassine blanche, l’autre coupant maladroitement une pomme, après avoir enfilé des gants verts. Rien n’est imposé, mais la filiation aux toiles d’Holbein le jeune s’infiltre dans les couleurs qui se répondent (les cheveux roux, le fond et les gants vert), la simplicité des gestes et la frontalité du cadrage. Bien loin de toute nostalgie dans leur rapport au passé, ces œuvres fascinantes dans leur simplicité tiennent bien de l’entre-images, appartenant à plusieurs strates temporelles, entre cinéma et peinture, « parfois mémoire, parfois souvenir, ou trace, dédale, écran, fantasme (…)

(Muriel Andrin)

Jacqueline Mesmaeker
Périodes, 1999
Technique mixte, tablettes lumineuses.

Deux boîtes lumineuses placées sur les murs. Superposition de papiers de couleur.Des icônes de lumière, des stations en hommage à Barnett Newman.