Maen Florin, playing at being human, musée Hof van Busleyden, prolongation jusqu’au 25 mai

L’exposition monographique Playing at being human de Maen Florin est prolongée jusqu’au 25 mai prochain, en combinaison avec la nouvelle exposition du musée, Kinderen van de Renaissance (Les enfants à la Renaissance). Les sections de l’exposition à l’église St-Jean et au Garage sont, elles, fermées. 

 

Oude en hedendaagse kunst vormen hier geen synthese maar een gebalanceerde antithese. Ze ontdekken elkaar, versterken elkaars eigenheid en het begrip voor die eigenheid of creëren ruimte voor het nieuwe. Op die manier draagt het werk van Maen Florin bij tot het bewustzijn van de stille meerstemmigheid. Het zorgt voor een disruptie die de toeschouwer uitnodigt om steeds opnieuw te kijken.

Sigrid Bosmans

L’art ancien et l’art contemporain ne forment pas ici une synthèse, mais une antithèse équilibrée. Ils se découvrent mutuellement, renforcent l’individualité de chacun et la compréhension de cette individualité ou créent un espace pour le nouveau. De cette manière, le travail de Maen Florin contribue à la prise de conscience de la polyphonie silencieuse. Il crée une perturbation qui invite le spectateur à regarder encore et encore.

Sigrid Bosmans