Archives par étiquette : Capitaine Lonchamps

Repeat, repeat, Capitaine Lonchamps, neiges

Capitaine Lonchamps

Capitaine Lonchamps
Neige, 2010 (Pneu neige)
Acrylique sur objet trouvé, diam : 110 cm

Le mélange des registres, l’adéquation du haut et du bas, du grand et du mineur, des oeuvres anonymes et des références savantes, car il existe en ‘pataphysique un principe d’équivalence, tout ici, sous la neige, s’enrichit de sens, tel ce pneu éclaté, aux empreintes nivales, un pneu neige dira-t-on, transfiguré en soleil noir, en parure primitive.

Capitaine Lonchamps

Capitaine Lonchamps
Neige, 2013
Acrylique sur écran de verdure artificiel, dimensions variables.

Capitaine Lonchamp

Capitaine Lonchamps
Neige, 2012
Technique mixte sur photographie imprimée sur toile trouvée, 70 x 50 cm

Capitaine Lonchamps, Nyctalope, le livre

Parution 15 juillet 2013
Réservez dès à présent votre exemplaire
Disponible à la galerie Nadja Vilenne : info@nadjavilenne.com

Nyctalope

On ne pouvait imaginer une rencontre plus troublante : l’inventeur en cinéma de Fantômas et des Vampires et le mystérieux Snowman…La relation entre ces deux créateurs d’images n’est pourtant pas si évidente comme la série d’images de Feuillade exposée à l’enneigement pouvait le laisser entrevoir. Comme chez tous les artistes dont l’entreprise paraît se résumer à une action minimale, cette dernière engendre des conséquences inattendues – à la mesure de la formule légendaire de Corbusier qui estimait que les réponses bouleversantes découlaient des questions naïves !
Le cinéma de Feuillade et plus particulièrement ses cinq grands sérials – Fantômas, Les Vampires, Tih Minh, Judex, Barrabas – sont fondés sur le récit de personnages dont l’action essentielle est de disparaître et d’apparaître selon les modalités complexes d’un dispositif formé par le complot et le hasard. Complot des bandes d’apaches, d’entrepreneurs du mal et hasard des indices et des pistes retrouvés par des héros représentant la société et ses lois…
Une cinquantaine d’années avant le cinéma moderne d’Antonioni, mettre en scène la disparition relevait déjà de la virtuosité et de l’audace narrative. Feuillade s’attacha à créer des situations dont le seul enjeu résidait dans l’apparition de personnages rocambolesques au sein des appartements cossus et encombrés de ce qui n’était déjà plus une Belle Epoque.

Le collant noir des Vampires et la panoplie de Fantômas n’étaient-ils pas déjà une entreprise de masquage, d’obscurcissement ou, au contraire, de soulignement de personnages dont la principale justification de personnages était cette alternance infinie de l’intervention ou de l’évanouissement ? Alors, il était en effet tentant, irrésistible même, de livrer à Capitaine Longchamps des images de Feuillade, généralement photographies de plateau destinées à la presse et de l’inciter à une sorte de dialogue : entre un détourneur d’images, un iconographe voyou qui attente aux images comme un terroriste (sans danger…) et le maître du sérial à la française, inventeur de héros détourneurs des lois…

Un volume de 60 pages 16 x 14 cm, bichromies. Textes de Dominique Païni et Jean-Michel Botquin
Une Edition de l’Usine à Stars / 12 €

Capitaine Lonchamps, le Paradis perdure, le livre

Parutiion 15 juillet 2013
Réservez dès à présent votre exemplaire
Disponible à la galerie Nadja Vilenne : info@nadjavilenne.com

Le paradis perdure

Cette rencontre était en quelque sorte attendue, inévitable même, tant
leur activité monomaniaque – n’ayons pas peur des mots – procède d’une même
énergie et d’une même opiniâtreté. Jacques Halbert peint des cerises ; Capitaine
Lonchamps enneige le monde. Tous deux font fi des saisons. L’un ne cesse de
dupliquer cette cerise dont il goûte, avec la conscience de l’illusion, les infimes
variations de sensations colorées et lumineuses, qualifiant son grand’ oeuvre
de « cerisiste ». Le second a décidé de faire de la neige une exception, d’investir
la nature impondérable du flocon de neige, de multiplier sur tout support ces
points blancs mouchetés. Peintre « neigiste » depuis 1989, Lonchamps déclare
avec sérieux que « ne neige pas qui veut ».
Ces deux artistes ont eu l’occasion de croiser leurs singulières expériences en
2010 et de se commettre en deux oeuvres communes, Lonchamps recouvrant
de flocons deux tableaux cerisistes de Jacques Halbert. Ceci, sans aucun doute,
ne pouvait que préfigurer cette exposition, cette transfiguration – encore une
fois, osons – d’une chapelle du 12e siècle en une étonnante Nef des Fous. Le
titre de cette exposition en duo évoque l’Eden, comme un réenchantement du
monde car ici, en effet, « le Paradis perdure ».

Un volume de 80 pages, illustrations couleurs, 20 x 13,5 cm. Texte : Jean-Michel Botquin
Une coédition l’Usine à Stars – galerie Nadja Vilenne / chapelle du Genêteil, centre d’art contemporain
ISBN : 978-2-9543196-29 / 12 €

Capitaine Lonchamps, Hommage à Jean-Pierre Brisset

Hommage à Jean-Pierre Brisset (1837-1919), prince des penseurs, bien connu pour son travail sur l’origine batracienne du langage.

«  L’homme qui voudra s’examiner dans sa parfaite nudité et se comparer à la grenouille, en imitant ses poses et sa marche, reconnaîtra bientôt en lui son ancêtre, et il comprendra que, comme animal, il n’est qu’un gros parvenu  »

«  La création de Dieu n’est pas l’homme animal, c’est l’homme spirituel qui vit par la puissance de la Parole et la parole a pris son origine chez le biarchiancêtre, la grenouille, il y a plus de un million et moins de dix millions d’années. Les grenouilles de nos marais parlent le français, il suffit de les écouter et de connaître l’analyse de la parole pour les comprendre, car tout son distinct exprime un même mouvement chez les animaux, comme chez les hommes.
La grenouille n’a pas de sexe apparent, mais quand elle devient forte et immense comme en témoigne les squelettes retrouvés partout dans les terrains géologiques, les sexes se développèrent et le langage acquit une étendue considérable. C’est alors que l’éternelle Puissance créa les anges les plus purs, c’est à dire les mots les plus vivants et les plus abstraits, tels que : création, être, essence, puissance.  »

Jean-Pierre Brisset, Le Mystère de Dieu est accompli. Chez l’Auteur, en gare d’Angers Saint-Serge, 1890.

Château-Gontier (F), Chapelle du Genêteil, Jacques Halbert – Capitaine Lonchamps, le paradis perdure, du 6 avril au 16 juin.

Capitaine Lonchamps, Neige, 2010. Technique mixte sur image imprimée (Jung Koch & Quentell),190 x 82 cm. Neige (Snow-grenouille), 2013. Ttechnique mixte sur objet trouvé.

Capitaine Lonchamps & Jacques Halbert, le Paradis perdure, agenda

Agenda :

Jeudi 23 mai, conférence de Jacques Halbert à 18h30
Samedi 15 juin, finissage avec un déjeuner sur l’herbe dès 12 h.

Exposition du 06 avril au 16 juin 2013
Chapelle de Genêteil – Centre d’art contemporain
Château-Gontier

Photos : Marc Domage.

Capitaine Lonchamps, le paradis perdure, Château-Gontier, les images (4)

paradis30

Jacques Halbert et Capitaine Lonchamps, le paradis perdure

Capitaine Lonchamps
Neige 2010
Technique mixte sur image imprimée, 83 x 118 cm

paradis33

Capitaine Lonchamps
Neige 2013
Technique mixte sur toile trouvée, 60 x 50 cm

Capitaine Lonchamps, le paradis perdure, Château-Gontier, les images (3)

Jacques Halbert et Capitaine Lonchamps, le paradis perdure

Capitaine Lonchamps
Neige, 2011
2011
Technique mixte sur objet trouvé, 90 x diam 58 cm

Capitaine Lonchamps
Neige, 2013 (snow sanglier)
Technique mixte sur objet trouvé

Capitaine Lonchamps
Neige, 2013
2013
technique mixte sur objet trouvé (peau de serpent)

Capitaine Lonchamps
Neige 2010
2010
acrylique sur image imprimée, 80 x 60 cm

Capitaine Lonchamps
Neige, 2011 (snow serpent)
2011
acrylique sur objet trouvé, 210 x 50 x 35 cm

Capitaine Lonchamps
Neige 2010
2010
acrylique sur image imprimée, 190 x 82 cm

Capitaine Lonchamps
Neige, 2013 (snow grenouille)
2013
technique mixte sur objet trouvé

Capitaine Lonchamps, Only you only me, Centre Wallonie Bruxelles, Paris

ONLY YOU ONLY ME
Images de l’amour, amour de l’image
Vernissage : Mardi 23 avril 2013 de 18h à 20h

Photographies et vidéos: ■ Antonio Caballero ■ Capitaine Lonchamps ■ Thomas Chable ■ Patty Chang ■ François-Xavier Courrèges ■ Lara Gasparotto ■ Willy Del Zoppo ■ Sarah Mei Herman ■ Patricia Kaiser ■ Hubert Marecaille et Michelle Naismith ■ Chrystel Mukeba ■ Erwin Olaf ■ Nicolas Provost.

L’exposition explore les multiples représentations de ce sentiment paradoxal et complexe qu’est l’Amour. Quelles formes l’image contemporaine donne-t-elle à ce ravissement, à cette mélancolie, à ce grand tout et ce jamais n’importe quoi? Comment donc le splendide amour (impossible) est-il aujourd’hui représenté en photo, en vidéo? Comment les artistes affrontent, esquivent, tentent de cerner ou d’échapper aux figures obligées, aux histoires de cinéma, à cette immense réserve d’images qui n’a cessé de symboliser le plus énigmatique des affects? Comment, en résumé, montrer le deux et le un en même temps ?

Commissariat : Anne-Françoise Lesuisse, directrice artistique de BIP – Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège (une organisation du Centre culturel de Liège «Les Chiroux»).
L’exposition, réalisée par le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris en collaboration avec le Centre culturel de Liège « Les Chiroux », présente une sélection d’oeuvres montrées lors de l’édition 2012 de BIP jusqu’au 2 juin

Capitaine Lonchamps
Neige 2010
Photographies NB rehaussées à l’encre et l’acrylique. Sur des photos de : « Un Peu d’amour, film de Hans Steinhoff avec Madeleine Ozeray et Marcel André (1932) »
6 x 28,5 x 25 cm

Art Brussels 2013, les images (2)

Honoré d’O
Sans titre, 2006

Technique mixte, dimensions variables

A droite :
Walter Swennen
Bleu et rouge sur jaune, 2012
Huile sur toile, 100 x 120 cm.

Aglaia Konrad
Undecided frames, 2012
photographies couleurs, 54 x 41 cm (Ed 5/5)

Emilio Lopez Menchero
Pater, 2012
Huile sur toile, 150 x 133 cm.

Capitaine Lonchamps
Neige (de la série Feuillade, Barabas), 2011
Technique mixte sur photographie ancienne, 18 x 24 cm

Capitaine Lonchamps, le paradis perdure, Château-Gontier, les images (2)

Capitaine Lonchamps
Neige (Snow Emeu)
2011
technique mixte sur objet trouvé, 175 x 130 x 60 cm

Capitaine Lonchamps
Neige
2010
Technique mixte sur toile trouvée, 77 x 59 cm

Capitaine Lonchamps
Neige (Snow grenouille)
2013
Technique mixte sur objet trouvé.

paradis13

Capitaine Lonchamps
Neige, 2010 (pneu neige)
2010
technique mixte sur objet trouvé
diam 110 cm

Capitaine Lonchamps
Neige, 2010
2010
Technique mixte sur image imprimée, 100 x 70 cm