Raphaël Van Lerberghe, Conséquences (dessins), les images (5)

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #3, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #2, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #1, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
La 11e est la votre #1, 2017
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
La 11e est la votre #2, 2017
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe, Conséquences (dessins), les images (4)

Raphaël Van Lerberghe
Cylindre, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Trajectoires, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Course lente, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #10, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #9, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #8, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #7, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #6, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #5, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe
Business Card #4, 2018
crayon noir sur papier, 59,4 x 84,1 cm

Raphaël Van Lerberghe, I hope no one suggest a pipe, les images

Dimanche 5 mai 2019
Raphaël Van Lerberghe
I  HOPE NO ONE SUGGEST A PIPE

une performance à partir du livre:

LES PREMIERS HAUTBOIS SONT LES MIEUX PAYÉS [2015]
Livre, 24 dessins originaux au crayon noir montés sur onglet et reliés
84,5 × 60,5 cm
Reliure par Clara Gevaert
Une édition de 5 copies signées et numérotées par l’artiste
GEVAERT EDITIONS

Tourneuse de page Saskia Gevaert

Raphaël Van Lerberghe, Conséquences (dessins), les images (3)

Raphaël Van Lerberghe
Épilogue, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Les malices, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #6, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #7, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #8, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #9, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #10, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #11, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #12, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Le chœur #1, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Le chœur #2, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Le tableau, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Vue de l’exposition Conséquences (dessins)

Raphaël Van Lerberghe, I hope no one suggest a pipe, ce dimanche dès 15h

 

 

 

 

 

 

 

A l’occasion des expositions
Brecht Koelman, The cool of the day
Raphaël Van Lerberghe, Conséquences (dessins)

la galerie Nadja Vilenne a le plaisir de vous inviter
ce dimanche 5 mai 2019 dès 15h.

Au programme :

Raphaël Van Lerberghe

I HOPE NO ONE SUGGEST A PIPE

une performance à partir du livre
LES PREMIERS HAUTBOIS SONT LES MIEUX PAYES *

Tourneuse de page : Saskia Gevaert
_________
* LES PREMIERS HAUTBOIS SONT LES MIEUX PAYÉS [2015]
Livre, 24 dessins originaux au crayon noir montés sur onglet et reliés
84,5 × 60,5 cm
Reliure par Clara Gevaert
Une édition de 5 copies signées et numérotées par l’artiste
GEVAERT EDITIONS

Art Brussels 2019, les images (3)

Marie Zolamian
Aquarius, 2018
Huile sur papier, 50 x 70 cm

Sophisme, 2018
Huile sur papier sur toile

Marie Zolamian
«There is an in nite amount of hope in the universe… but not for us» Kafka, 2019.
Huile sur toile

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre, 2016 – 2017
c-print sur papier argentique, passe partout dessiné, 30 x 40 cm

Art Brussels 2019, preview & highlights (2)

Michael Dans
Sans titre
Photographie NB, 183 x 122 cm

Messieurs Delmotte
The invisibles, Fake drawings Series, 2014
Technique mixte sur papier, 87 x 67 cm

Messieurs Delmotte
Smurf Without Qualities, Fake drawings Series, 2014
Technique mixte sur papier, 87 x 67 cm

Messieurs Delmotte
Playmobize Me !? Fake drawings Series, 2014
Technique mixte sur papier, 87 x 67 cm

David Polzin
Unfolded Chair, 2017

Maen Florin
Blue and Blind, 2019
Ceramic h.47 cm

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre, 2016 – 2017
c-print sur papier argentique, passe partout dessiné, 30 x 40 cm

Marie Zolamian
Aquarius, 2018
Huile sur papier, 50 x 70 cm

Raphaël Van Lerberghe, Conséquences (dessins), les images (2)

Raphaël Van Lerberghe
Sustentation, 2018
crayon de couleur sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
La musique #1, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
La musique #2, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
La musique #1 et #2, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #2, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Conséquences, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Extrait, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #3, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #4, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take-one #5, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Reproduction, 2019
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Raphaël Van Lerberghe
Keep dry, 2017
crayon de couleur sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
Table, 2019
crayon de couleur sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
vue de l’exposition Conséquences (dessins)

Raphaël Van Lerberghe, Conséquences (dessins), les images (1)

Raphaël Van Lerberghe
Schématique
crayon de couleur sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (tromb)
crayon de couleur sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (gadougo)
crayon de couleur sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (fourgon)
crayon de couleur sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
Structural
crayon de couleur sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
Take One #1
crayon de couleur sur papier, 73 x 110 cm

Brecht Koelman, Raphaël Van Lerberghe, vernissages ce jeudi 11 avril @ Nadja Vilenne

La galerie Nadja Vilenne a le plaisir de vous inviter aux vernissages des expositions :

BRECHT KOELMAN
The cool of the day

RAPHAËL VAN LERBERGHE
Conséquences (dessins)

Vernissage le jeudi 11 avril 2019 à 19h
Exposition du 12 avril au 19 mai 2019

On the Road, les images (13), Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Réalisations contemporaines, 01/2019
crayon de couleur sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
Une place de choix, 01/2019
crayon noir sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
Plats et propres, 01/2019
crayon noir sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
Véhicules, 01/2019
crayon noir sur papier, 110 x 73 cm

Raphaël Van Lerberghe
Sans titre (Pièceclient), 01/2019
graphite sur papier, 21 x 29,7 cm
Sans titre (de fond en comble), 01/2019
graphite sur papier, 21 x 29,7 cm
Sans titre (qui s’y tint), 01/2019
graphite sur papier, 21 x 29,7 cm

On the Road, vernissage ce 7 février 2019

La galerie Nadja Vilenne a le plaisir de vous convier au vernissage de l’exposition

ON THE ROAD

Jacques Charlier
Michaël Dans
Maen Florin
Brecht Koelman
Sophie Langohr
Jacques Lizène
Emilio Lopez Menchero
Jacqueline Mesmaeker
Messieurs Delmotte
Benjamin Monti
Valérie Sonnier
Herman van den Boom
Raphaël Van Lerberghe
Willem Vermeersch
Marie Zolamian

Vernissage le jeudi 7 février 2019
Exposition du 8 février au 17 mars 2019

Raphaël Van Lerberghe, Business Card, Embobada, Bruxelles

Embobada is happy to present ‘Business Card’, an exhibition by Raphaël Van Lerberghe.

Raphaël Van Lerberghe

Ce sentiment de récapitulation

au sens:
cygne/signe,
blanc/noir.

(à l’endroit/à l’envers)

en italique: Transparence et énonciation,

Opening: April 20, 19:00-22:00.
Performance: 20:30.

Open by appointment: April 20 – May 20.
Contact: contact.embobada@gmail.com / +32 497 55 08 50.

Fiac Paris 2017, les images (1)

Fiac 2017

Fiac 2017

Exhibitions views

Fiac 2017

Aglaia Konrad. Demolition City, 1992-2016,
20 épreuves à la gélatine argentine sur papier baryte.

Konrad’s photography plays with notions of «original » and « index, » « nature » and « culture, » with the fact that the original « stone » cannot be dated and with its « social » shaping in the historic present. This reversibility is further witnessed in Demolition City (1991/2016) the photographie series she made of the demolition of a terrace of houses on Rosier Faassenstraat in Rotterdam, which looks as if it might read either way, forwards or backwards, reiterating both the construction or deconstruction of walls, floors, and roofs.(…) (Penelope Curtis, From A to K)

Fiac 2017

Suchan Kinoshita, viewer desk, custumised viewers

Fiac 2017

Olivier Foulon
Sans titre (un citron), 2017
Sans titre (un citron), 2017

Fiac 2017

John Murphy

John Murphy
Cadere. Waste and Cadavers All, 2015
Photocopy, gouache, pen and ink on board, 46 x 54 cm

Fiac 2017

Fiac 2017

John Murphy
As high above as the ditch is deep, 2015
Stuffed Black Rooster, rope, variable dimensions

John Murphy

John Murphy
In the Midst of Falling: The Cry… 2016
C-print (Unique), Satin Float Glass and Gesso Wood Frame, 145.4 x 241.8 cm

Fiac 2017

John Murphy

John Murphy
Fall upward, to a height ( verso & recto), 2015
Photograph, pen and ink on board. (2) x 78 x 54 cm

(…) John Murphy has a similar respect for art from the recent past. His art resembles a pantheon of signs that transmit poetic experience. He engages with existing works from a modernist body of literature, painting and film, and particularly with a number of ‘authors’ who (re) invented Symbolism (Mallarmé, Magritte, Resnais). His work often comes in the form of delicate objects or images that sit or hang lightly in a space, like a spider’s web or celestial notations. In fact the physical space between the elements in his work is essential and signifies the mental space that opens up when a visitor tracks the (symbolical) lines that connect the elements, and when words, images and associations reveal themselves. Our exhibition features a body of works inspired by the notion of the fall, especially the fall from grace recounted in Genesis, when Adam and Eve are expelled from the Garden of Eden, as famously depicted by the Italian painter Masaccio in a fierce and moving fresco. Masaccio’s painting returns in Murphy’s epic, newly made photograph In The Midst of Falling. The Cry (2015), which derives from a charged image in Joseph Losey’s film Eve (1962), where a woman is transfixed in a hallway before a reproduction of the painting. Murphy is like a dancer aiming for a light gesture, because for him it is the most powerful conduit of experience. His titles, resourceful and full of sillent threat, create a world in itself.(…)

Fiac 2017

Raphaël Van Lerberghe, La Comédie du Langage, Chinon

La galerie de l’Hôtel de Ville de Chinon, dans une exposition pensée par Cindy Daguenet, revient sur plusieurs aspects importants de la langue de Rabelais : ses jeux de langage. Anagrammes, palindromes, exercices de styles, calembours, et aphorismes sont au programme d’une grande partie des œuvres présentées dans l’exposition. Mais pas seulement, puisque le langage et la sémantique depuis Un coup de dés jamais n’abolira le hasard de Stéphane Mallarmé, aux premières œuvres des futuristes et au recueil Calligrammes de Guillaume Apollinaire ouvrent une porte vers de nouvelles préoccupations artistiques et intellectuelles au début du 20 ème siècle. Le langage en tant que matière phonétique est pris à bras le corps par des artistes comme François Dufrêne, Joël Hubaut, Bernard Heidsieck et Gherasim Luca à travers des lectures performances. Une exposition riche de plus de 40 œuvres et 60 éditions originales de livres d’artistes. Cette exposition est un hommage à Rabelais, originaire du pays, et la richesse de notre langage.

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Arlésienne, 2017
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Noir et rose, 2017
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Queur de l’Ante, 2017
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Esles, 2017
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm

Raphaël Van Lerberghe

Raphaël Van Lerberghe
Argentier, 2017
graphite sur papier et collage, 21× 29,7 cm